Comment traiter les eaux usées issues de l’industrie textile?

Sep 15, 2022

Le rythme de production et de consommation des vêtements s’est accéléré pour atteindre des niveaux insoutenables, faisant de l’industrie de la mode la deuxième plus polluante au monde, en raison de l’énorme quantité de produits chimiques présents dans les teintures des vêtements et de la forte consommation d’eau pour leur fabrication. Salher propose des traitements de l’eau pour les industries chimiques et textiles pour tenter d’enrayer la situation dans les pays producteurs.

L’industrie de la mode est la deuxième industrie la plus polluante de la planète, derrière l’industrie pétrolière. Selon le magazine américain Harper’s Bazaar, 100 milliards de vêtements sont produits chaque année dans le monde.

Pour comprendre pourquoi, il faut tenir compte, d’une part, du fait que les colorants utilisés dans la production de vêtements contiennent des produits chimiques responsables d’environ 20 % de la pollution de l’eau potable dans le monde, en raison de leur grande résistance à la dégradation biologique.

D’autre part, la fabrication des vêtements nécessite un volume d’eau important, qui varie en fonction du type de fibre et du processus de production. Par exemple, pour produire un jean, 7 500 litres d’eau sont nécessaires, tandis qu’un T-shirt nécessite 2 700 litres d’eau, ce qui correspond aux besoins en eau potable d’une personne pendant deux ans et demi.

En outre, il ne faut pas oublier que la plupart de ces industries sont situées dans des pays où les réglementations environnementales relatives aux restrictions de rejet des eaux usées sont plutôt laxistes et parfois même inexistantes.

Par ailleurs, la mode de seconde main connaît son meilleur moment et, bien que la réponse des marques de l’industrie textile soit d’essayer d’adopter un modèle plus « éco » et durable, il semble que cela ne soit pas suffisant pour atténuer la crise climatique. Dans ce contexte, Salher a développé des solutions compactes sur mesure pour le traitement de ces eaux usées industrielles qui peuvent être si dangereuses pour la santé et les écosystèmes.

Industrie textile et traitement des eaux de l’industrie chimique

À Kuala Lumpur, en Malaisie, il y a une station d’épuration des eaux usées pour une industrie textile qui rejetait auparavant des eaux non traitées dans une rivière près de l’usine. Cette STEP, conçue, fabriquée, installée et mise en service par Salher, sert à éliminer les pigments et les colorants utilisés pour teindre les vêtements ainsi que les matières organiques.

À cette fin, la station comporte les phases habituelles d’une STEP de ce type (pompage, prétraitement au moyen d’un tamis rotatif et d’un bassin d’homogénéisation) et incorpore un labyrinthe pour le conditionnement chimique et l’ajustement du pH, un décanteur lamellaire, la phase de coagulation-floculation avec son traitement physico-chimique correspondant, dans ce cas la flottation à air dissous Vespa (DAF), et enfin un traitement biologique par technologie de boues activées.

En este caso particular, Salher incluyó en la planta una línea para el tratamiento de los fangos generados durante la fase de depuración. Esta consta de un acondicionamiento de fangos con planta de preparación de polielectrolito Salher y un sistema de deshidratación del fango mediante filtro prensa.

Dans ce cas particulier, Salher a inclus dans l’installation une ligne pour le traitement des boues générées pendant la phase d’épuration. Il s’agit d’un conditionnement des boues à l’aide d’une installation de préparation de polyélectrolyte Salher et d’un système de déshydratation des boues à l’aide d’un filtre presse.

À l’heure actuelle, le traitement des eaux usées destiné à respecter les restrictions de rejet est essentiel, mais insuffisant. C’est pourquoi Salher étudie un élargissement de cette STEP qui comprend la conception et l’installation de ses technologies de réutilisation de l’eau au moyen de membranes d’ultrafiltration en céramique.

Plus d'informations

Posez toute question sur nos solutions pour le traitement de l’eau dans l’industrie textile

Bulletin d’information Salher

Catégories

Dernières nouvelles

Salher retourne au Salon International de La Havane

Salher retourne au Salon International de La Havane

   Après une interruption de deux ans due à la pandémie, Salher a repris sa participation aux événements internationaux. Dans le cadre du Salon International de La Havane, le département commercial...

Produits Salher

Conçus et développés pour répondre à tous vos besoins en matière de traitement de l'eau.

Services

Service de Projets

Développement de l’ingénierie et gestion de projets.

Fabrication

Production d’équipements en PRFV, polypropylène et acier.
Assemblage d’équipements modulaires et intégration dans travaux de génie civil.

Fourniture

Sélection d’équipements et d’instruments efficaces pour fournir une solution intégrale de traitement de l’eau.

Mise en marche

Assistance technique de l’assemblage électromécanique et électrique de chaque station de traitement d’eau.

Entretien

Service de contrôle postérieur à l’installation par une équipe technique qualifiée.

Cours et support documentaire

Cours théoriques et pratiques et préparation des manuels d’exploitation, mise en service et maintenance.

salher@salher.com

Carrera Toledana, 33. Arganda del Rey. Madrid 28500. Espagne.

+34 91 870 00 15

Espagne / +34 91 870 00 15

Portugal / +351 234 795 821

Pologne / +48 22 737 24 95

Mexique / +52 55 5081 8437

Pérou / +51 620 0722

Paraguay / +595 981 252 845

Malaisie / +60 102 452 108

Ingénierie - Traitement des eaux usées - Épuration - Systèmes de séparation des liquides et des solides pour procédés industriels et municipaux - Eaux de surface  - Eaux souterraines - Réutilisation - Potabilisation - Séparation des huiles minérales et des hydrocarbures

Politique de confidentialité